Modèle de convention de médiation

Tempo de leitura: menos de 1 minuto

0 Flares Filament.io 0 Flares ×

Alors que les problèmes d`application des règlements médiatisés ont été rares dans la pratique (certainement comparé aux jugements de la Cour ou aux sentences arbitrales), la Convention ajoutera sans aucun doute de la crédibilité à la médiation en tant que processus international de règlement des différends. Elle rendra également la médiation particulièrement bien adaptée aux litiges transfrontaliers. À la série de la Conférence mondiale de la livre, les délégués en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient et en Amérique latine ont tous révélé le souhait d`une législation ou de conventions visant à promouvoir la reconnaissance et l`application des règlements. Cela peut refléter les cadres juridiques et politiques variés et complexes dans ces régions. Bon nombre de ceux qui ont enquêté gèrent les entreprises et les différends à plusieurs frontières, où les régimes juridiques peuvent varier d`une époque stable, testée et familière à celles qui n`ont que dix ans. L`appel à la réglementation et à la certitude est d`autant plus crucial que le rythme du développement s`intensifie grâce à de nouveaux traités et investissements commerciaux, et à des initiatives massives telles que la ceinture et la route. La Convention et la Loi type se sont fixées pour répondre bien à cette demande et peuvent héler un point d`inflexion pour l`utilisation de la médiation dans ces régions en développement. Mais la Convention de médiation de Singapour devrait également soulever le profil de la médiation dans les litiges internationaux. La Convention de New York a longtemps été la pierre de touche de l`arbitrage international, avec 159 pays signataires à ce jour. L`espoir est que la Convention de médiation de Singapour sera tout aussi populaire.

Comme plus de pays signent, et comme plus de pays adoptent des lois de médiation, plus de parties commerciales seront conscients des avantages de résoudre leurs différends par la médiation plutôt que par le contentieux ou l`arbitrage. La Convention de Singapour sur la médiation modifiera très probablement la langue du règlement des différends internationaux et fera de la médiation une option par défaut pour les parties commerciales dans les litiges internationaux. Le régime d`application promulgué par la Convention de Singapour et la Loi type connexe traitent des préoccupations soulevées par les personnes interrogées par l`IMI. Intégrant les apports du monde entier, il promet de favoriser le commerce international, d`améliorer l`accès à la justice et d`accroître la confiance, la prévisibilité et la certitude parmi les milieux d`affaires. Il aide également les États membres et leurs juridictions respectives à devenir plus efficaces dans le règlement des différends, en particulier ceux de nature commerciale où les parties recherchent la stabilité et la certitude. La Convention s`applique aux «accords internationaux résultant de la médiation» et a conclu «par écrit» par les parties pour résoudre un «différend commercial». Elle exclut les accords de règlement qui: a ont été approuvés par un tribunal ou ont été conclus dans le cadre d`une procédure judiciaire; b) sont exécutoires à titre de jugement dans l`état de cette juridiction; c qui ont été enregistrés et qui sont exécutoires à titre de sentence arbitrale. La Convention se concentrera sur les circonstances dans lesquelles d`autres instruments internationaux, tels que la Convention de New York, ne s`appliquent pas. En outre, la Convention ne s`applique pas aux accords de règlement qui portent sur des questions de droit personnel, familial, domestique, successoral ou d`emploi.

La Convention doit être nommée Convention de médiation de Singapour et sera signée lors d`une cérémonie à Singapour en 2019. La Convention doit alors être ratifiée par au moins trois États membres pour entrer en vigueur. Deborah Masucci et M. Salman ravala réfléchissent à la nouvelle Convention de Singapour pour l`automne 2018 question de l`avocat NYSBA New York règlement des différends. La Convention de Singapour offre une grande souplesse aux pays signataires dans l`application des accords de règlement médiatisés. Au lieu de décrire un mode d`exécution spécifique, la Convention prévoit que l`accord de règlement par médiation sera appliqué “conformément à ses règles de procédure (le pays signataire)”. La Convention énumère plutôt les conditions à remplir pour permettre à un pays signataire de faire appliquer un accord de règlement.

Os comentários foram encerrados, mas trackbacks e pingbacks estão abertos.